Château Guiraud : Le conservatoire à l’origine de la complexité aromatique




 Château Guiraud : Le conservatoire à l’origine de la complexité aromatique

Avide de qualité et d’originalité au cœur du vignoble Sauternais, une association de plusieurs Châteaux s'est réunie pour créer, en 2001, le conservatoire des cépages blancs d’Aquitaine. 

Au sein de ce véritable patrimoine naturel est recensé plus de 175 souches de Sauvignon et de Sémillon. Ce conservatoire a pour but de préserver la diversité des cépages et de garantir la pérennité du vignoble. C’est aussi un formidable outils d’études et de pédagogie.

 

 

Le conservatoire : un outil unique!

Château Guiraud s’efforce depuis 17 ans, avec des châteaux partenaires, de s’affranchir du manque d’offre génétique des cépages blancs. A l’origine de ce travail collectif, un seul et même souhait, celui de créer et développer des souches à caractéristiques particulières pour Sauternes. 

Ce conservatoire va avoir plusieurs missions. Celle de conserver une diversité génétique en cas de disparition d’un clone, cépage ou vignoble en retrouvant les gènes qui redonneront vie à la vigne. Celle de constituer un support d’étude au sein duquel les chercheurs vont se pencher sur le constituant du raisin et de ses propriétés. Et enfin, celle d’en faire un outil pédagogique.

 

La sélection massale : un dispositif de conservation

En pratiquant au sein de la serre une sélection massale, Château Guiraud va s’évertuer à produire des grands vins de Sauternes. L’objectif de la sélection massale est de repérer sur son vignoble les ceps séduisant représentant un intérêt physiologique et physionomique correspondant à la production de grands sauternes.

La première sélection va se faire de manière visuelle. Un suivi de cette sélection massale va être réalisé sur plusieurs années pour vérifier les choix effectués lors de la première année. Un suivi du développement végétatif pour repérer les caractéristiques et un suivi aromatique. Ce suivi phénologique va démarrer à la dégustation des baies pour vérifier que, gustativement, elles vont être bonnes.

La sélection massale est donc importante pour conserver la diversité génétique mais aussi aromatique au sein d’une même appellation. Lorsqu’une souche n’a pas d’intérêt gustatif ou agronomique, elle va néanmoins être gardée afin de conserver du matériel génétique. Si ce patrimoine n’est pas gardé et perdu, il est alors impossible de le retrouver. 

 

 

Une dégustation révélatrice : 

Une fois le cycle végétatif terminé, une dégustation va avoir lieu afin de goûter et d’analyser la palette aromatique et le potentiel des souches à l’étude. Cette année, seuls neufs échantillons ont pu être dégusté à cause des dégâts causés par la grêle en 2018.  

 

Nos maîtres de chais et directeurs d’exploitation vont alors examiner la puissance des agrumes, le fleuri, et le fumé au nez et vont ensuite, en bouche, rechercher la force d’acidité, le volume et les pointes d’amertume de ces souches. 

 

Après cette analyse détaillée s’effectue un choix des meilleurs échantillons. Si le résultat est plus que concluant et qualitatif, alors, la souche mère sera démultipliée et utilisée lors des replantations. Il n’y a jamais de replantation mono-clones. Plusieurs souches mères seront démultipliées et mélangées dans chaque parcelle de la propriété afin de développer une diversité génétique au sein du vignoble.

    

 

 

Points de vente : Château Guiraud 33210 Sauternes accueil@chateauguiraud.com 

Retrouvez toutes les actualités de Château Guiraud sur Facebook & Instagram & Twitter

  


  Date de publication : il y a 6 mois, par : Château Guiraud
             

 Retour au blog